Warning: Illegal string offset 'title_link' in /home/veodesi1/public_html/wp-content/themes/VEO-v5/parts/loop-single.php on line 29
Être pigiste I: Par où commencer

Être pigiste I: Par où commencer

  •   0 commentaires

  •  
Partager

Travailler à la pige est génial. Il y a maintes raisons pour lesquelles quiconque travaillant dans le domaine artistique, que ce soit en tant qu’artiste, designer, développeur ou écrivain, devrait devenir travailleur autonome. Être son propre boss, préparer son propre horaire et travailler de la maison sont synonymes de paradis. Mais ce n’est pas facile, surtout au début. Les choses peuvent mal tourner et, à moins que vous soyez béni d’une chance incroyable, vous voudrez sûrement vous arracher tous les cheveux de la tête à un moment donné.

Avant de quitter votre job de 9 à 5 et de se lancer comme pigiste, assurez-vous d’être bien préparé afin de réussir.

 

Sauvez votre argent pour les jours de pluie

Faites-le. Sauvez le plus que vous pouvez. Mettre de l’argent de côté n’est pas chose facile mais vous vous remercierez plus tard de l’avoir fait. Quand on commence comme pigiste, c’est plutôt rare qu’on possède déjà une source de revenu passive dès le début. Vous devrez travailler fort pour votre argent et, parfois, même vos meilleurs efforts ne seront pas assez. Il y aura des moments difficiles durant lesquels trouver des clients sera ardu. Vous devriez être prêt pour ces moments-là. Si vous le pouvez, mettez de côté quelques mois de loyer de côté afin que, lorsque la job ralentira, vous puissiez éviter la panique.

 

Marketing 101: Construire son portfolio

Quand vous commencerez à travailler comme pigiste, vous devriez déjà avoir un portfolio en ligne fonctionnel. Par un portfolio, je veux dire un site web où vos clients pourront trouver de l’information à propos de vous, vos services, vos infos de contact ainsi que des exemples de travail accompli précédemment. Un portfolio est l’un des meilleurs outils que vous puissiez avoir pour promouvoir vos services et votre travail. Quand les clients potentiels entreront sur votre site, ils devront savoir en quelques secondes seulement ce que vous faites et pourquoi vous êtes si génial. En d’autres mots : pourquoi devraient-ils vous engager vous plutôt qu’un autre?

Quelques professionnels y arrivent sans portfolio. Comment ont-ils fait? Ils possédaient un bon réseau et une base de clients déjà stable. Le bouche à oreille est aussi un allié extraordinaire que vous ne devriez pas sous-estimer. Cependant, contrairement à votre portfolio, vous n’avez presque aucun contrôle sur ce qui est dit à propos de vous. Vous pouvez influencer vos clients en offrant un excellent service et du bon travail mais vous ne saurez jamais tout ce qui est dit.
 

Embrasser la foule

Construire un portfolio est bien mais si vous vous arrêtez là, rien ne se passera. Vous devez vous assurer que tous ceux que vous connaissez savent que vous vous lancez en affaires. Ainsi, la prochaine étape est de passer le mot; contactez vos anciens collègues, vos clients, vos clients potentiels, vos amis, votre famille… tout le monde. Informez-les une fois de plus à propos de vos services, votre travail et ce qui fait de vous quelqu’un de sensationnel. Souvenez-vous que la plupart ne sont pas dans vos souliers et qu’ils ne connaissent pas beaucoup votre domaine. Vous aurez à leur expliquer pourquoi vous êtes le meilleur.

Avoir des cartes d’affaire est nécessaire. Donner en main quelque chose à une nouvelle personne qu’on rencontre leur permet de ne pas vous oublier facilement. Assurez-vous que vos cartes aient votre nom, vos services et vos informations de contact.

Finalement, embrasser la foule veut aussi dire aller à des évènements reliés à votre champ et être actif dans la communauté. Vous souvenez-vous lorsque j’ai dit que le bouche à oreille était un puissant allié? En rencontrant d’autres professionnels dans votre domaine, vous pourrez passer le mot et ainsi plus de gens vous recontacteront.

 

Trouver des clients

En parlant de rencontrer des nouvelles personnes, chercher de nouveaux clients est quelque chose que vous devrez faire. Même si vous avez de la chance et que vous vous êtes déjà bâti un réseau de clients, vous aurez à faire face à des périodes calmes où le travaille manquera. Il y a plusieurs stratégies que vous pouvez employer: appels téléphoniques, marketing par la poste, campagne en ligne, rencontres en face à face, etc. Concoctez votre propre recette et appliquez-là. N’ayez pas peur de sortir du nid et de montrer ce que vous valez réellement. La seule chose qui vous retient est vous-même.

Une fois que vous aurez trouvé de nouveaux clients, il est important de les garder. Soyez compréhensif et flexible. Ils vous aimeront pour cela. Mettez votre pied à terre lorsque nécessaire et dites-leur à quoi ils peuvent s’attendre avant même de travailler avec vous. Si vous clarifiez les choses dès le début, il n’y a aucune raison pour laquelle une relation avec un client dégraderait, à moins que vous ne soyez tombé sur un client abusif; c’est dans ces moments-là que vous serez heureux de leur avoir fait signer un contrat.

Un des plus grands avantages d’être pigiste est le pouvoir de refuser de travailler avec ou pour quelqu’un. L’envers de la médaille est que vous aurez à cultiver vos relations avec vos bons clients. Le travail autonome, ce n’est pas juste attendre que le travail arrive de soi-même à son bureau, compléter la tâche et éteindre son ordinateur; c’est faire des suivis et toujours être prêt à aider ses clients lorsqu’ils ont besoin de vous. Le service à la clientèle est au cœur d’une entreprise prospère.

 

Partager 101: Blogues et réseaux sociaux

Le bonheur le plus doux est celui que l’on partage. Bloguer n’amènera pas que du trafic sur votre site, ça vous fera aussi briller en tant que professionnel. Si vous travaillez à la pige, c’est généralement parce que vous avez quelque chose de bien à offrir et que vous avez assez de succès pour payer vos factures, votre loyer et votre nourriture. C’est un accomplissement en soi. Si vous le pouvez, créez un blogue et parlez de votre domaine, de vos passions et partagez vos connaissances avec le reste de la communauté. Si vous faites un bon travail et que vous y dédiez du temps, les gens commenceront à vous voir comme un mentor et se tourneront vers vous pour des conseils et du travail. En plus, vous aiderez les autres. Que pourrait-on demander de plus?

Les réseaux sociaux sont un aspect crucial du partage en ligne. Plus vous contribuerez, plus vous serez remarqué. Si vous possédez votre propre compagnie enregistrée, créez une page sur Facebook et invitez tous vos amis et clients à l’aimer. Si vous n’avez pas déjà un compte, enregistrez-vous sur Twitter et suivez les gens qui vous inspirent et motivent. Il existe d’autres communautés où vous pouvez partager vos nouvelles et votre travail comme DeviantART, Tumblr, Flickr, Forrst, Subjot et Dribbble, pour n’en nommer que quelques-unes.

 

Créer et partager est une formule simple que tout pigiste devrait suivre. Si vous décidez de suivre ce chemin, assurez-vous que c’est ce que vous voulez et que cela vous rendra heureux. Être travailleur autonome est un vrai défi et vous devrez être dédié et discipliné afin de réussir. C’est un style de vie et rien n’est jamais garanti.

Êtes-vous prêt à faire le bond?

À propos de l'auteur

Tina Mailhot-Roberge est une graphiste, designer web et illustratrice vivant à Montréal. Elle possède un BFA en Design de l'Université Concordia. Elle pratique comme professionnelle dans le domaine artistique depuis 2007.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *