Warning: Illegal string offset 'title_link' in /home/veodesi1/public_html/wp-content/themes/VEO-v5/parts/loop-single.php on line 29
Le déclin accéléré d’Adobe Flash par Apple

Le déclin accéléré d’Adobe Flash par Apple

  •   1 commentaire

  •  
Partager

Soyons honnêtes; Flash n’a pas que du mauvais. Il s’agit d’une bonne plateforme pour les jeux en ligne et est, la plupart du temps, assez léger. Flash vous permettra de créer des animations élaborées sur votre site ainsi que de créer des interfaces uniques en leur genre. Cependant, dans la balance, les côtés négatifs tendent à surpasser les bons quand on parle de Flash. Voici pourquoi :

La guerre Apple vs Flash

Tout cela a commencé avec Apple, l’un des pionniers les plus remarquables dans l’industrie des téléphones intelligents. Depuis le lancement des premiers iPhone et iPod Touch aux États-Unis en 2007, le OS de Apple ne supporte pas Adobe Flash. Bien que cette décision ait causé beaucoup de frustration parmi les utilisateurs d’Apple ainsi que dans la communauté de design web, nous nous sommes adaptés et avons même commencé à supporter Apple, spécialement depuis le lancement du HTML5 (qui peut entre autre faire du streaming de vidéo en ligne).

Selon Steve Jobs, Apple n’a pas besoin de Flash, un système fermé qui performe pauvrement sur les appareils mobiles, qui a obtenu en 2009 les pires résultats en matière de sécurité et qui est responsable de bien des crashs sur les Macs. Flash a aussi été indiqué comme étant un videur de batterie et il ne supporte pas bien l’interface multi-touch. Bien que Flash ait insisté à maintes reprises pour qu’Apple l’intègre à ses machines, Steve Jobs ne l’a jamais permis puisque qu’aucune amélioration n’a été fait du côté d’Adobe. En plus de cela, depuis 2010, Flash ne vient plus préinstallé sur les ordinateurs d’Apple. Ce désagrément peut aisément être remédié en téléchargeant le pilote manquant mais il est plutôt clair que Mac ne fait plus trop attention à Flash.

Ce conflit entre Adobe et Apple, combiné au lancement récent de HTML5 et CSS3, a beaucoup nuit à Flash. De moins en moins de designers travaillent avec Flash et les compagnies sont fortement recommandées contre l’utilisation de cette technologie puisque leur site web ne sera pas visible sur la plupart des appareils mobiles. Pourquoi paieraient-ils pour un site web auquel il est impossible d’accéder à partir d’un iPad? À moins qu’une entreprise ait des besoins très particuliers qui ne peuvent être remplis qu’avec Flash (ce qui est de plus en plus rare de nos jours), il n’y a aucune raison pour laquelle elle devrait se limiter à utiliser une telle technologie.

Pourquoi Flash n’est pas la bonne solution

Vous devriez toujours utiliser le bon outil pour le bon travail. Dans la plupart des cas, Flash n’est pas la bonne solution quand il s’agit de design web à moins que vous désiriez travailler avec des jeux en lignes ou obtenir un site avec des composantes interactives de style vidéo. Nous ne recommandons pas Flash pour plusieurs raisons :

  1. Flash ne fonctionne pas bien sur les appareils mobiles: Alors que les appareils utilisant iOS d’Apple ne supportent tout simplement pas Adobe Flash, quelques téléphones intelligents et tablettes sont compatibles. Selon une série de tests réalisés par Gigaom, Flash sur Android n’arrivait souvent pas à télécharger, gelait et, s’il arrivait à fonctionner, montrait un vidéo en coupure dont le son et la vidéo étaient hors synchro. Est-ce le genre d’expérience que vous voulez pour vos visiteurs? J’en doute.
  2. Flash et SEO ne fonctionnent pas trop bien ensemble: La technologie Flash n’étant pas supportée par les spiders des engins de recherche, les sites en Flash performeront pauvrement dans le classement de Google et auront souvent des descriptions de page vides. La seule façon de contourner cet ennui est de faire le travail en double et de créer un équivalent de la page en HTML en arrière-plan contenant tout le contenu du site afin que Google puisse aller y puiser l’information. Cela peut fonctionner pour les pages statiques mais pour celles qui nécessitent des mises à jour régulières, vous aurez à modifier votre fichier HTML à chaque fois afin que Google indexe le nouveau contenu.
  3. Flash nécessite des mises à jours constantes: Les ordinateurs sans Flash ou n’ayant pas la version la plus récente installée ne pourront pas accéder à un site web utilisant cette technologie. Cela peut être très frustrant pour les visiteurs qui travaillent dans un environnement corporatif et qui n’ont aucun contrôle sur les mises à jour des logiciels sur l’ordinateur qu’ils utilisent. En d’autres mots : sans Flash, pas de site.
  4. Flash ne vous permet pas de créer des signets ou de sélectionner du texte: Parce que Flash fonctionne avec du contenu multimédia, il est pratiquement impossible d’y sélectionner du texte ou de créer des signets pour votre navigateur. À cause de cela, les utilisateurs auront à creuser pour retrouver l’information qu’ils cherchent sur votre site à chaque fois qu’ils désirent quelque chose de spécifique.
  5. Précédent et suivant n’existent pas: Puisque Flash est un média intégré à une page fixe, il est impossible d’utiliser les flèches précédent et suivant sur votre navigateur pour vous promener au travers du site. Cliquer sur l’une de ces flèches vous amènera totalement à l’extérieur du site web, perdant tout. Il s’agit d’un défaut de navigation majeur dans beaucoup de sites web en Flash.
  6. Les barres de téléchargements sont horribles: Les barres et pages de téléchargement sont détestées par la grande majorité des visiteurs. Si vous créez un site web en Flash moindrement lourd, vous venez de vous tirer dans le pied; vos visiteurs ne voudront pas attendre que votre site télécharge et pourraient bien quitter la page avant même d’y être entré. Je quitte moi-même deux sites sur trois en Flash pour cette raison. Leur problème, pas le mien.
  7. Animations Flash, sons et abus: Bien que Flash peut être bon dans des instances précises, il est communément utilisé pour émettre des sons et animations intrusives, forçant les utilisateurs à chercher un moyen de tout arrêter désespérément, notamment lorsqu’ils accèdent à un site du genre dans un lieu public.

En général, Flash, comme vous pouvez le constater, est une mauvaise idée. Dans les institutions scolaires, on remplace de plus en plus les cours de Flash par du HTML5 et CSS3. Adobe Flash perd du terrain à chaque jour qui passe et, à moins qu’ils ne fassent des changements très bientôt, ils seront réduits à une part de marché microscopique d’ici quelques années.

Le future de Flash pour les appareils iOS

Il y a encore de l’espoir malgré tout pour les amateurs de Flash. Le 8 septembre 2011 dernier, Adobe a annoncé la sortie d’une nouvelle version de Flash Media Server 4.5 et Flash Access 3.0. Les nouvelles améliorations au logiciel incluent le streaming de vidéo en Flash, une révolution pour les technologies mobiles puisqu’en ce moment Flash doit rouler sur les appareils eux-mêmes, obtenant ainsi des vidéos houleux, au mieux. Pour les fans d’Apple, cela veut dire qu’ils pourraient bientôt pouvoir visionner des vidéos Flash en ligne. Pour les designers web utilisant Flash cependant, cette mise à jour de Flash Media Server n’amènera pas la solution tant attendue à l’affichage de sites web Flash sur iOS mais il s’agit tout de même d’un pas de bébé dans cette direction.

Si Adobe agit rapidement et qu’il améliore sa technologie, il sera peut-être capable de garder sa tête au-dessus de l’eau. Mais puisque cela a pris 4 ans et une chute douloureuse pour qu’ils sortent enfin une mise à jour qui en vaille la peine, n’élevez pas trop vos attentes; vous en serez sûrement déçu.

À propos de l'auteur

Tina Mailhot-Roberge est une graphiste, designer web et illustratrice vivant à Montréal. Elle possède un BFA en Design de l'Université Concordia. Elle pratique comme professionnelle dans le domaine artistique depuis 2007.

One Response to Le déclin accéléré d’Adobe Flash par Apple


    Warning: call_user_func() expects parameter 1 to be a valid callback, function 'twentyten_comment' not found or invalid function name in /home/veodesi1/public_html/wp-includes/comment-template.php on line 1833

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *